Accueil

Comptage annuel des chauves-souris en hibernation

Comptage annuel des chauves-souris en hibernation : une grande diversité d’espèces présentes

Les chauves-souris sont des animaux fascinants, possédant de nombreuses particularités acquises au fil de l’évolution. Elles sont notamment les seuls mammifères capables de vol actif (action de battre des ailes pour combattre la pesanteur). Elles possèdent également la faculté d’utiliser l’écholocation (capacité à appréhender son environnement grâce à un système de sonar).

En France, toutes les chauves-souris se nourrissent d’insectes, ce qui les force à réduire considérablement leur activité en hiver : du fait de la faible présence de proies et de la chute des températures, elles hibernent. C’est ainsi l’occasion d’effectuer un comptage dans les gorges de la Loire.

Chaque espèce a ses propres exigences quant à son site d’hivernage. Certaines ne se retrouvent que dans des grottes où la température reste chaude. D’autres espèces, bien moins sensibles, hibernent dans les failles des roches ou sous une écorce d’arbre décollée.

Dans les gorges de la Loire, les principaux sites d’hibernation sont les anciens tunnels ferroviaires. Un comptage annuel est organisé par la LPO Loire. Cette année, les tunnels ont été prospectés le 7 janvier. La mission a été effectuée par Nicolas Lorenzini de la LPO, le chargé de mission Natura 2000 du SMAGL et 6 bénévoles de la LPO Loire.

Ce sont en tout 41 individus de 7 espèces différentes qui ont été identifiés (un record pour les gorges de la Loire, peut-être dû au froid des derniers jours). Ce recensement permet notamment de mettre en avant la diversité des espèces présentes (barbastelle, rhinolophes, pipistrelles, murins notamment). En 2017 certains tunnels feront l’objet de travaux pour améliorer leurs capacités d’accueil pour les chauves-souris.